Encore à notre époque, il se peut que de vieilles habitations soient équipées de canalisations en plomb. Si ce métal se décroche en fines particules pour finir dans votre verre, il peut avoir des conséquences toxiques sur votre santé et celle de vos enfants. Dans cet article, vous apprendrez comment reconnaître des canalisations fabriquées dans ce métal et éviter l’intoxication par le plomb.

Intoxication à cause de canalisations en plomb

De nature, l’eau ne contient pas de plomb. Toutefois, si l’eau courante passe dans des canalisations en plomb avant de sortir de vos robinets, de fines particules de ce métal peuvent se dissoudre dans l’eau et risquent de provoquer une intoxication.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et la directive européenne relative à l’eau potable, une eau destinée à la consommation ne peut contenir plus de dix microgrammes de plomb par litre. Une fois passé ce seuil, l’eau contaminée peut avoir des conséquences nocives sur votre santé, surtout chez les femmes enceintes, les bébés et les enfants de sept ans ou moins. Un taux de plombtrop élevé dans le sang peut en outre entraîner des effets dangereux sur le développement du cerveau chez l’enfant ainsi que sur la tension artérielle et la fonction rénale chez tout individu.. N’oublions pas de citer les différentes maladies cardiovasculaires et déficiences rénales chroniques auxquelles les personnes contaminées peuvent être confrontées.

Les dangers des vieilles habitations

En Belgique, l’eau de distribution subit des contrôles stricts, ce qui signifie que l’eau qui arrive dans votre maison est parfaitement potable, sauf en cas de problème local avec les canalisations enterrées dans votre rue.

Jusqu’en 1970, le plomb était le métal utilisé pour fabriquer les canalisations ainsi que les raccordements. Vous habitez dans une vieille bâtisse dont la tuyauterie n’a pas encore été remplacée ? Dans ce cas, il existe un réel risque que l’eau de votre robinet soit contaminée au plomb. Les habitations construites après 1970 en Flandre ne sont en principe pas concernées selon la Vlaamse Milieumaatschappij (VMM) ; une situation comparable à Bruxelles et en Wallonie.

Reconnaître des canalisations en plomb

Un doute quant au métal qui constitue vos tuyauteries ? Il est alors préférable de les examiner. Jetez d’abord un coup d’œil à votre compteur d’eau : bien souvent, un petit bout de tuyau y est visible. Le plomb est reconnaissable par sa couleur grise. Les canalisations en cuivre sont quant à elles rouge‑brun ou vertes. À l’aide d’un aimant, vous pouvez également vérifier s’il s’agit d’acier trempé ou galvanisé. Ces derniers sont en effet aimantés, tandis que le plomb ne l’est pas.

Que faire si vous avez des canalisations en plomb ?

Vous avez découvert du plomb dans la tuyauterie de votre habitation ? Dans ce cas, nous vous conseillons vivement de la remplacer le plus rapidement possible. Comme ce ne sont pas des travaux qui se font du jour au lendemain, il est préférable de ne pas boire l’eau du robinet, mais d’uniquement l’utiliser pour nettoyer votre maison ou encore arroser vos plantes.

Vous venez de remplacer vos canalisations ? Ne manquez pas d’installer un adoucisseur d’eau dans votre habitation. Vous profitez ainsi de tous les avantages de l’eau douce.