En été, il vaut toujours la peine d’avoir un bon stock de glaçons dans le congélateur. Ainsi, vous aurez de quoi préparer une boisson fraîche en un tournemain ! Mais saviez-vous qu’il vaut mieux utiliser de l’eau douce pour faire des glaçons ?

Faire des glaçons avec de l’eau douce

Que vous serviez un cocktail, un mocktail, un thé glacé ou une limonade maison : quelques glaçons mettront (pour ainsi dire) la cerise sur le gâteau et apporteront une note de fraîcheur à votre boisson.

Mais saviez-vous qu’il vaut mieux utiliser de l’eau douce ? Les composés à base de calcium et de magnésium contenus dans l’eau dure feront fondre plus rapidement les glaçons (à -0,5 °C environ, en fonction de la dureté). Vous profiterez plus longtemps de glaçons à l’eau douce. Vous ne possédez pas (encore) d’adoucisseur d’eau ? Dans ce cas, faites bouillir l’eau qui servira aux glaçons.

Conseil : ajoutez de petits morceaux de fruits, des fleurs comestibles ou des épices dans vos glaçons pour un effet festif !

À quelle vitesse les glaçons fondent-ils ?

La vitesse à laquelle vos glaçons fondent ne dépend pas seulement de leur composition (eau dure ou douce). Outre la différence entre la température de décongélation et la température ambiante, d’autres facteurs entrent en jeu : la forme des glaçons jouera un rôle, ainsi que le vent qui souffle sur leur surface.

Quelle est la durée de conservation des glaçons ?

Vous avez fait vos glaçons ? Dans ce cas, vous pensez peut-être qu’ils ont une durée de vie illimitée. Rien n’est moins vrai ! Même l’eau du robinet a une date limite de consommation. Non réfrigérée, elle ne se conserve pas plus de 24 heures. Sous forme de glaçons, elle se garde deux semaines dans un bac ouvert ou environ trois mois si les glaçons sont emballés hermétiquement. La raison de cette durée de conservation limitée ? Même votre congélateur contient des bactéries. Si la congélation freine leur croissance, elle ne les tue pas. Heureusement, faire de nouveaux glaçons n’a rien de bien sorcier !